La pelouse artificielle attire de plus en plus l’attention des gens. Non seulement elle est facile à entretenir, mais elle a également l’avantage de rester verte tout le long de l’année. Bien entendu, ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles tout le monde veut avoir une pelouse artificielle. Surtout que le marché propose actuellement des modèles de pelouse synthétique plus vrais que nature.

La sélection d’une pelouse synthétique

En ce qui concerne la sélection d’une pelouse synthétique, il y a certains critères à prendre en compte. Après tout pour avoir un produit de qualité, il vaut mieux faire le choix entre une marque hollandaise, européenne ou française. Bien entendu, en plus du prix, il faut tenir compte d’autres critères comme la matière de la trame, la matière des fibres, la hauteur des brins d’herbe, la résistance à l’arrachage des brins d’herbe, la densité, le poids, la perméabilité, la durabilité ou encore la garantie fabriquant. Pour ce qui est de la matière, il faut savoir que cette dernière est tout simplement la base sur laquelle reposent les brins d’herbe. La qualité de celle-ci va donc dépendre en grande partie de l’usage qui en sera fait. Le matériau de fabrication comprend du latex, du polyuréthane ainsi que polyéthylène. Pour ce qui est de la matière des fibres, il est surtout question de brins d’herbe en polyéthylène, ou en polyuréthane, sans oublier le polyamide. Concernant la hauteur des brins, il existe diverses hauteurs dont 20 mm est la hauteur maximale pour une pelouse tondue. Alors que la durée de vie de la pelouse synthétique est en moyenne de 25 ans, alors que la garantie est au minimum de 10 ans.

La préparation d’un sol avant la pose d’une pelouse synthétique

Concernant la pose de la pelouse synthétique sur terre, il faut tenir compte de quelques règles. La première règle est celle de la préparation du sol bien évidemment. Pour information, il y a deux genres de sols, les sols durs et les sols mous. Il est question de terrasse, de balcon en ciment ou en carrelage pour les sols durs. Alors que pour les sols mous c’est de la terre ou un sol avec une pelouse qui existe déjà. L’une des plus importantes exigences est que le sol doit être plat. Pour cela, il faut le débarrasser des mauvaises herbes, de possibles cailloux et autres. Il faut même parfois labourer un peu le sol. L’autre solution est bien entendu de remplacer la couche de sol meuble par du sable argileux ou concassé. C’est la méthode la plus sure pour ce qui est de faire du drainage. Pour rappel, ce n’est qu’une fois que le sol est prêt qu’un géotextile est posé avant la touche finale qui est la pelouse synthétique.

Les étapes de la pose de la pelouse synthétique

La pelouse synthétique se pose une fois le sol préparé. Il est donc normal de relever en premier les dimensions du terrain où sera posée la pelouse. De même, il est important d’acheter le nombreux de rouleaux de pelouse adéquate. Pour les étapes de la pose, il faut prendre le premier rouleau de gazon puis partir d’un coin et le dérouler ensuite. Avec l’aide d’un cutter, il faut découper les bonnes dimensions et faire attention à ce que la découpe soit droite. Bien entendu, il vaut mieux passer par les mains d’un professionnel pour ce genre de chose. Après tout pour l’embellissement de votre pelouse, rien ne vaut le meilleur.

À propos de Valentina

Vous pourriez aimer aussi...

Création de mon premier jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *